Expo-Dubaï 2020 : Didier Budimbu présente les projets prioritaires du secteur des hydrocarbures de la RDC

hydrocarbure

Le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, a présenté mardi les projets prioritaires du secteur des hydrocarbures de la République démocratique du Congo (RDC), lors du forum d’Affaires, avec le patronat des Emirats Arabes Unis, à la Chambre du commerce de Dubaï, a appris l’ACP jeudi du ministère des Hydrocarbures.

La source a indiqué que Didier Budimbu a, à l’occasion, démontré aux investisseurs émiriens que la RDC regorge d’un potentiel énorme dans ce domaine qui n’est jusque-là exploité qu’à 4,5%. C’est à ce titre qu’il a donné l’exemple du projet du lancement de l’appel d’offres de 16 (seize) blocs pétroliers sélectionnés dans les trois bassins sédimentaires. Il s’agit, a-t-il dit, du bassin côtier d’environ 6.000 km2 ; le bassin de la Cuvette centrale avec 8.000 km2 ainsi que les bassins de la branche Ouest du Rift Est African d’environ 50.200 Km2.

S’agissant du sous-secteur aval pétrolier, le ministre des Hydrocarbures a mis en exergue l’attractivité qu’il y a pour les investisseurs, de porter leur choix sur la RDC pour leurs affaires dans le secteur pétrolier, en mettant en exergue les projets d’investissement sur la chaine d’approvisionnement en produits pétroliers, à travers l’amélioration des capacités techniques et logistiques liées au transport, au stockage et à la distribution des produits pétroliers sur toute l’étendue de la RDC.

Parmi les projets liés au secteur, Didier Budimbu a fait part à l’assistance, la construction, par voie Ouest de la RDC, d’un réseau de pipeline allant de Luanda en Angola, à Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central, ensuite de Matadi à Kinshasa.

Il n’a pas oublié la construction par la voie Sud de la RDC, d’un autre réseau de pipelines allant de la frontière Kasumbalesa jusqu’à la ville de Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga.

Il en est de même, a souligné la source, pour le projet de construction des sea-lines pour le déchargement des bateaux pétroliers à meilleur débit, depuis la ville côtière de Moanda, dans la province du Kongo Central, afin d’augmenter les dépôts de stockage des produits pétroliers à travers la RDC, ce, en vue de répondre aux besoins croissants des industriels dans le secteur extractif et de la population.

Pour clore son exposé, le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu, qui tient à l’exploitation des réserves pétrolières de la Rdc estimées aujourd’hui à 22 milliards de barils, a mis un accent particulier sur une parafiscalité attractive qu’applique le pays, notamment sur les royalties, la redevance superficialité, le bonus, l’impôt sur le revenu ainsi que la taxe à l’exportation.

Plusieurs autres ministres du gouvernement ont fait des exposés sur les opportunités d’investir en RDC, chacun dans son secteur d’activité. ACP/ODM/RNL/NKV/TKM/MNI/MMC
Kinshasa, 24 mars 2022

Devenir membre du Réseau d'Affaires Congo Clients