RDC : Auprès de l’ARE, la société Bboxx plaide pour la baisse de la TVA auprès des consommateurs pour rendre abordable le prix de l’électricité

energie

La société britannique Bboxx Ltd basée à Goma (Nord-Kivu) fournissant l’énergie de la nouvelle génération plaide pour la baisse de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) auprès des consommateurs en vue de favoriser l’accès à l’électricité en RDC à un prix abordable.
Cet appel a été lancé le jeudi 24 mars 2022 par le directeur général de cette entreprise, Max Gopfert, lors des échanges avec les experts de l’Autorité de Régulation du secteur de l’Électricité (ARE) notamment Gilbert Kajabika, point focal des opérateurs.

Outre cette question, les deux parties ont abordé plusieurs sujets. À l’issue de leurs discussions, M. Gopfert a affirmé que le secteur de l’électricité connaît un décollage grâce à l’application de la loi de 2014 portant sa libéralisation.

Le DG de Bboxx Ltd a sollicité de l’aide en faveur des opérateurs économiques qui œuvrent dans ce secteur afin qu’ils puissent investir davantage pour contribuer à la croissance économique en RDC.

L’entreprise Bboxx Ltd exploite l’énergie solaire dont elle fournit des kits. À ce jour, elle atteint 50.000 abonnés, servant ainsi 350.000 personnes en RDC.

Son directeur général a consulté ainsi l’ARE en tant qu’établissement qui assure la régulation, le contrôle et le suivi des activités du secteur de l’électricité en RDC entre autres attributions, la protection des consommateurs et des investisseurs.

Il sied de noter que cette société et le Gouvernement congolais se sont convenus d’étendre et d’approfondir leur partenariat existant. Lors du Sommet sur l’Investissement Royaume-Uni – Afrique 2020, les deux parties avaient décidé de cheminer ensemble dans le cadre d’un partenariat clé. Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la promesse du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, visant l’atteinte de 30% d’électrification à l’échelle nationale, soit 21 millions de congolais électrifiés.

Dans l’accord précédent, cette société britannique d’énergie propre s’était engagée à investir de manière significative en RDC. Le Gouvernement, pour sa part, s’était engagé à créer un environnement opérationnel plus favorable pour le secteur énergétique congolais.

En 2021, les projets réalisés ont produit 13 200 000 kWh de plus. L’ARE a déjà traité d’autres dossiers, qui ajouteront plus de 3200 MW. Avec le lancement cette année des projets « AGREE » et « SMG », 121 sites seront électrifiés d’ici 2024.

Merveil Molo
7sur7
30.03.2022

Devenir membre du Réseau d'Affaires Congo Clients