$1,220.00

Cette étude de marché résume la pensée et les actions opérationnelles qu’une entreprise active dans l’alimentaire de produits locaux peut mettre en œuvre pour générer des revenus. C’est une feuille de route qui trace les directives de conduite de l’entreprise pour répondre à ses objectifs.

Le secteur de l’agriculture, pêche et élevage a un potentiel considérable en République démocratique du Congo (RDC). Il est l’un des secteurs prometteurs qui offre des perspectives de développement d’une production capable de satisfaire le marché domestique et d’exporter.

Il emploie actuellement 80% de la population active et sa contribution au PIB (Produit Intérieur Brut) arrive à hauteur de 45.7 %[1].

La taille de la population congolaise et le taux de croissance démographique dépassant les 3 % (5% à Kinshasa) sont des indicateurs concrets qui reflètent qu’une agriculture commerciale, compétitive et résiliente aux crises économiques est bien possible et profitable.
L’agriculture est aussi pourvoyeuse de nouveaux emplois pour des commerçants et commerçantes non agricoles, en particulier dans le domaine des produits transformés.
Le marché considéré dans cette étude de marché est celui de Kinshasa, un marché bénéfique pour les producteurs.

Objectifs de l’étude de marché
Cette étude de marché qui constitue un plan d’affaires a pour objectifs de (d’):
– Identifier les clients de Kinshasa et leurs besoins en alimentaire de qualité (demande) afin de leur proposer des produits qu’ils sont capables de payer (votre offre) et vous rapporter du profit ;
– Créer un hub de liaison entre les producteurs et les consommateurs kinois pour faciliter l’accès au marché de producteurs et augmenter leur rentabilité;
– Etudier des stratégies de commercialisation d’aliments naturels locaux issus d’une production respectueuse de l’environnement;
– Améliorer la qualité de relations commerciales entre acteurs ;
– Explorez comment améliorer ce modèle de commercialisation afin qu’il puisse jouer un plus grand rôle dans la promotion des produits agricoles locaux à Kinshasa. L’application de ce modèle commercial aura pour conséquence, entre autre, de prévenir la concurrence de marchés d’alimentaires transfrontaliers.
Nous développons dans cette étude un modèle commercial qui présente des stratégies commerciales classiques adaptées à la situation économique et sociale de Kinshasa.
Le hub que nous créons devrait favoriser des achats répétitifs de produits alimentaires grâce aux stratégies commerciales et de communication adoptées dans cette étude.
Pour réussir ce plan d’affaires :
– nous nous concentrerons sur la qualité de la clientèle, solvable et soucieuse du développement de la production agricole locale et des producteurs locaux ;
– nous avons besoin d’atteindre un nombre élevé de clients qui achètent régulièrement pendant une période prolongée à des prix bénéfiques ;
– nous envisageons une mise en place des stocks alimentaires stratégiques pour éviter des prix d’achats élevés et la pénurie en périodes de crise alimentaire en RDC (pandémies, inondations, conflits de populations, etc.);
– nous créerons des emplois durables susceptibles de pérenniser ce modèle.

Table des matières
Introduction
A. Place de la production agricole dans l’économie congolaise
B. Alimentation de ménages de Kinshasa
C. Structure du plan d’affaires

Chapitre 1. Objectifs
1.1. Accès au marché alimentaire de Kinshasa
1.2. Objectifs du projet

Chapitre 2. Analyse de marché
2.1. Etude quantitative de la Clientèle
A. Clientèle exclue dans l’analyse
B. Clientèle potentielle

2.2. Etude qualitative de la Clientèle
A. Proportion de femmes dans les secteurs public et privé formel
B. Répartition de l’échantillon en fonction des secteurs d’activités et sexe
C. La proportion de personnes à considérer dans l’échantillon par sous-secteur d’activité
D. Revenus de ménages de Kinshasa
E. Clientèle solvable visée

Chapitre 3. Analyse stratégique de l’offre
3.1. Offre 1 : Espaces de vente numérique et physique
3.1.1. e-boutique ou plateforme numérique de vente
A. Evaluation de chances de succès
B. Choix et classification de produits alimentaires
Catégorie/gate 1 – Produits vivriers
Catégorie/gate 2 – Viandes, Poissons, Insectes
Catégorie/gate 3 – Produits maraîchers

C. Modes de paiement
D. Spécifications techniques de l’e-boutique
E. Nom, valeurs et logo de l’e-boutique
3.1.2. Boutique physique
A. Emplacement
B. Détermination de déserts commerciaux
3.2. Offre 2 : Optimisation des relations d’affaires durables entre partenaires
3.2.1. Optimisation des relations d’affaires

B. Lieux de rencontre entre producteur et consommateur

Chapitre 4. Les forces, faiblesses, opportunités et menaces/risques du hub commercial
4.1. Concurrence d’aliments importés par la RDC
A. Aliments importés par la RDC de 2013 à 2017
B. Importation consolidée des importations alimentaires de 2013 à 2017
C. Produit d’importation : viande et abats comestibles
D. Produit d’importation : Poissons et crustacés, mollusques et autres invertébrés aquatiques
E. Produit d’importation : Légumes
F. Principaux pays d’importation d’alimentaires par la République démocratique du Congo.
G. Liste de contacts de principaux importateurs d’alimentaire à Kinshasa
4.2. Chaîne d’approvisionnement et de distribution d’aliments locaux
4.2.1. Chaîne d’approvisionnement d’aliments locaux à Kinshasa
4.2.2. Chaîne de distribution à Kinshasa
4.2.3. Nouvelles stratégies de distribution adaptée à la culture kinoise

Chapitre 5. Plan Marketing
A. Marketing « offline »
B. Marketing en ligne
5.1. Marketing stratégique
5.1.1. Analyse de l’environnement
A. Environnement politique
B. Environnement économique
C. Environnement socioculturel
D. Environnement technologique
E. Environnement écologique
F. Environnement légal
G. Environnement démographique
5.1.2. Hyper -Segmentation et ciblage
5.1.3. Positionnement
5.1.4. Modèle des 5 forces de Michaël Porter
A. Concurrence
1. Liste d’entreprises de vente en ligne de produits alimentaires à Kinshasa
2. Les aliments vendus directement sur le camion aux points d’arrivée de marchés et sur les étalages
B. Menace de substituts
C. Pouvoir de négociation de fournisseurs
D. Pouvoir de négociation de clients
E. Menace de nouveaux entrants
5.2. Marketing opérationnel
A. Produit
A.1. Produits tangibles
A.2. Produits intangibles
B. Prix
C. Place
C.1. Place de la boutique physique
C.2. Place de l’e-boutique
D. Promotion
D.1. Objectifs et outils de promotion
D.1.1. But de la communication
D.1.2. Outils
D.2. Stratégie de communication
D.2.1. Plan de communication
D.2.2. Type de message
D.3. Budget de Promotion
D.4. Evaluation de la promotion

Chapitre 6. Plan financier
6.1. Prévision de coûts de gestion du projet la première année
6.2. Estimation de chiffre d’affaires

Chapitre 7. Conclusion et perspectives

Chapitre 8. Bibliographie

[1] Ministère de l’agriculture, élevage et pêche, 2018 : « Sécurité alimentaire, niveau de production agricole et Animale, Évaluation de la Campagne Agricole 2017-2018 et Bilan Alimentaire du Pays ».